• Accueil
  • Blog
  • Cloud et mobilité : les risques pour les données de votre entreprise

Cloud et mobilité : les risques pour les données de votre entreprise

mardi 25 octobre 2016

« Définition du Cloud : le Cloud computing, informatique en nuage ou infonuagique, est un concept qui consiste à déporter sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur des serveurs locaux ou sur le poste client de l'utilisateur » source Wikipédia

L’ère du salarié nomade a fait sa place en 2016 : 70% des cadres travaillent en dehors de l’entreprise, et la tendance croît de plus en plus chaque année.

L’idée est de donner aux collaborateurs d’avantage de marge de manœuvre dans leur façon de travailler et de s’organiser.

Le but ? Une collaboration gagnante-gagnante :
- tant pour le salarié : diminution des frais et du temps de transport, une meilleure organisation de sa journée (selon certaines études, la productivité d’un télétravailleur serait supérieure d’environ 25%),
- que pour l’entreprise : une diminution de ses charges tels que les locaux, l’électricité… Mais aussi des gains induits par une meilleure productivité, une réduction de l’absentéisme et du turnover.

Afin de faciliter l’accès aux données, les entreprises se tournent donc vers le Cloud-computing, d’où la croissance de ce marché en France : 7 milliards d’euros en 2016, soit six fois plus que le chiffre d’affaires réalisé en 2007.

Panorama des fournisseurs de Cloud

cloud

Cela nous mène à la question suivante : quelles sont les avantages et les risques de cette tendance à la dématérialisation et au nomadisme des collaborateurs ?

Les avantages du Cloud pour les TPE/PME

En entreprise, nous avons de plus en plus recourt à des outils en ligne pour réaliser nos différentes tâches du quotidien. Et comme nous l’avons vu, la mobilité des collaborateurs encourage l’utilisation du Cloud-computing, que ce soit pour la gestion commerciale, la comptabilité, la gestion de projet…

Les applications en mode Saas (Software as a Service) ont le vent en poupe : les données sont faciles d’accès et toujours disponibles, et les mises à jours sont automatiques, ce qui limite les actions de la DSI.

Le Cloud-computing a donc un avantage concurrentiel fort : vous pouvez vous connecter à partir de n'importe quel support informatique (desktop, mobile et tablette) via un navigateur web, et ainsi accéder à vos applications et votre workflow.
Vos données et celles de vos collaborateurs sont accessibles en temps réel depuis le bureau, le domicile et même chez vos clients.

Les inconvénients du Cloud pour les TPE/PME

Les collaborateurs utilisent leur matériel informatique depuis leurs domicile, et ce, bien souvent depuis leur réseau privé. Des groupes comme le Crédit Agricole, Generali, EDF proposent, quant à elles, des tiers-lieux de type télécentre* afin de pallier à ces risques.

* tiers-lieux de type télécentre : il s’agit, d’un espace de coworking, souvent proposé aux salariés qui habitent loin de leur lieu de travail, et qui souhaitent éviter les heures de trajets interminables. Les entreprises mettent à disposition un espace sécurisé, Il y en a par exemple à Cergy-Pontoise, à Massy, à Noisy-le-Grand, à Sceaux…

  • Le risque est que vos données, ne soient pas forcément stockées sur le territoire français. Et à part faire appel à un Data Center en France proche de vos bureaux, vous aurez bien du mal à vous rendre dans le lieu physique pour voir où sont gardées vos données.
  • La nécessité d’avoir une connexion performante et fiable car, en cas de coupure, vous n’aurez plus accès à vos applications et vos données, mise à part celles présentes en local.
  • Les frais liés au stockage peuvent parfois être très importants, surtout pour une PME ou une TPE.
  • La sécurité de conservation de vos données, en fonction de votre fournisseur : sont-elles conservées sur un seul disque, ou entre plusieurs unités de stockage ? Mais cela soulève aussi la question de la confidentialité : quelles sont les garanties quant à la sécurité informatique ? Les accès aux locaux où les données sont stockées ?

En conclusion

Le Cloud-computing a de beaux jours devant lui. D’après une étude réalisée par Hiscox, 60 % des salariés travailleront de chez eux d’ici à 2022.
Cette transition numérique demande aux entreprises de s’adapter en temps réel, de former leurs collaborateurs à l’utilisation du Cloud afin de ne pas perdre en performance, mais surtout aux risques qu’ils peuvent faire prendre à leur employeur par manque de vigilance.

Il faut donc, avant sa mise en place, bien peser les pour et les contre et surtout, sensibiliser !

Cet article peut aussi ouvrir sur un questionnement non moins éloigné : nous pouvons nous demander si le développement de ce nomadisme ne risque pas, sur le long terme, de causer la perte du sentiment d’appartenance à l’entreprise ?

Sources

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à télécharger gratuitement notre guide du développeur, en cliquant ci-dessous.

 

Bien choisir votre hébergement web - Télécharger le guide du développeur

voir tous les articles